Leçon 2 – Vendredi 12 Janvier 2018 – École du Sabbat

Pour aller plus loin…

Le but ultime des humains est d’être heureux et satisfaits. Mais le matérialisme ne permet pas d’atteindre ce but et d’être épanoui. Au fond, les gens le savent bien, mais ils persistent dans leur obsession : » Je vois, je veux, je prends « . Peut-on faire plus simple ? Les adventistes du septième jour n’échappent pas à la règle tout le monde, ils sont tentés d’adhérer aux valeurs du matérialisme. Pourtant, l’acquisition constante de biens ne produit ni le bonheur, ni la satisfaction, ni le contentement. Au contraire, elle entraine bien des problèmes, comme on le voit avec le jeune homme riche qui tourna le dos à Jésus, malheureux, déprimé et découragé, car il n’avait pas entendu ni eu ci qu’il voulait.

» Les valeurs matérialistes sont associées à une dégradation généralisée du bien-être des gens, en partant d’une insatisfaction dans la vie, à la dépression et l’angoisse, en passant par des problèmes physiques comme les migraines, ou les troubles de la personnalité, le narcissisme, et un comportement antisocial « 8.

Les chrétiens matérialistes, en d’autres termes, s’abreuvent allègrement a la source de la richesse, mais sont spirituellement déshydrates. Alors que nous n’aurons jamais soif si nous buvons de l’eau que Christ nous donne (Jn 4.14).

À méditer

• Méditez sur cette idée d’évangile de prospérité. Quels textes les tenants de cette idée peuvent-ils citer pour tenter de le promouvoir ? En même temps, quels exemples trouvez-vous dans la bible de gens de fidèles dont la vie constitue une réfutation vivante de cet enseignement erroné ?

• Alors que son premier enfant était âgé de quelques années, un homme déclara : » J’ai appris deux vérités bibliques importantes grâce à cet enfant. D’abord, que nous sommes nés pécheurs. Ensuite, que nous sommes nés cupides « . Qui a des histoires à raconter sur la manière dont les enfants manifestent cette cupidité humaine naturelle ? Qu’est-ce que cela nous indique sur notre besoin de la grâce divine ?

• Quelqu’un a écrit : » Si nous sommes voulons la source de nos ennuis, nous ne devons pas soumettre les gens à une prise de sang pour détester la présence éventuelle de substance, mais à un test de stupidité, d’ignorance, de cupidité, et d’amour du pouvoir « . Qu’y-a-t-il de si fatal dans la convoitise, non seulement pour la personne elle-même, mais pour son entourage ? De quels exemples avez-vous connaissance ou la cupidité à cause de terribles dégâts chez les personnes impliquées ?

8. Tim Kasser, The High Price of Materialism [Le prix élevé du materialism], Cambridge, Massachusetts, The MIT Press, 2002, p. 22. HOME DIMANCHE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI

Leave a reply